Collagène et protéines, un duo gagnant pour ralentir les effets de l’âge sur la peau

Collagène et protéines, un duo gagnant pour ralentir les effets de l’âge sur la peau

Les marques du temps sur le visage apparaissent plus ou moins tôt selon la génétique mais surtout selon l’hygiène de vie suivie les années antérieures.
Physiologiquement, la synthèse de collagène, qui structure la peau, commence à diminuer dès 35 ans.

A cette baisse de synthèse s’ajoute une augmentation de sa dégradation dépendante de l’alimentation, de l’exposition de la peau aux polluants (environnement, cigarette), du stress, de la qualité du sommeil.

Il n’est jamais trop tard pour retrouver un joli teint et atténuer les effets de l’âge en adoptant une alimentation adaptée aux besoins de la peau.

3 ingrédients phares pour une peau ferme et lisse

#1 – Le collagène

Les rides sont le résultat d’une baisse du taux de collagène, d’un déficit en vitamine C et en antioxydants en regard de l’augmentation des radicaux libres liée à l’exposition au soleil, aux polluants, à une alimentation non adaptée.

Afin de pallier cette baisse de collagène, des études ont montré qu’une supplémentation en collagène marin associée à une prise d’antioxydants permettait d’augmenter la teneur en collagène, d’améliorer l’élasticité de la peau, sa production de sébum et la tonicité du derme. Il en résulte une peau mieux hydratée, plus souple et ferme.

> Où trouver le collagène et comment le consommer ?
Vous trouverez du collagène marin en poudre. Sans odeur, il s’incorpore facilement dans un yaourt, une compote, des fruits écrasés.

    => 2 dosettes de collagène soit 2×10 g par jour en cure de 12 semaines sont nécessaires pour obtenir des résultats visibles et durables.

#2 – Les protéines natives de lactosérum

Ces protéines extraites directement de lait frais par un process froid, donc non chauffées, sont riches en certains acides aminés essentiels appelés leucine et isoleucine. Ils ont la particularité de stimuler la synthèse de collagène.

L’association protéines natives de lactosérum + collagène marin est un duo gagnant pour restaurer la fermeté et l’élasticité de la peau.

> Où trouver les protéines de lactosérum et comment la consommer ?
La protéine native de lactosérum riche en leucine et isoleucine est également disponible sous la forme d’une poudre de saveur neutre. Le site Nuviline en propose sous la marque Elixir Pur de très bonne qualité.

    => Ajoutez à 2 dosettes de collagène marin, 1 dosette d’Elixir pur. Mélangez avec du cacao, des fruits, du miel si nécessaire et ajustez la texture avec de l’eau pour former une crème. Voir également ci-dessous notre recette “crème anti-âge à déguster” .

#3 – Des antioxydants

– La vitamine C est une vitamine majeure dans la synthèse et l’intégration des protéines de collagène dans le tissu conjonctif.
Antioxydante, elle participe à la neutralisation des radicaux libres formés par les UV, le stress, la pollution. Elle figure parmi les vitamines anti-âges.

– Le sélénium, est un antioxydant qui participe à la régénération de la peau et à sa protection face aux agents agresseurs.

– La lutéine, pigment rouge antioxydant, présent en quantité dans les fruits colorés dont la tomate, agit en synergie avec les précédents antioxydants cités, mais aussi avec le collagène et les protéines de lactosérum.

L’ensemble de ces ingrédients contribue à la régénération cutanée pour une action anti-âge.
Pour un résultat pérenne, c’est au quotidien que l’alimentation doit contenir au moins l’un de ces ingrédients.

> Où trouver ces antioxydants
Vitamine C : chou cru, kiwi, agrumes mais surtout acérola, cynorrhodon. Mélangez une cuillère à café d’acérola au duo collagène marin – protéines de lactosérum.

Sélénium : les noix d’Amazonie sont l’aliment le plus riche en sélénium.

Lutéine : concentré de tomate, tomate, carotte, abricot, mangue mais aussi les légumes à feuilles vertes (épinard, blettes, cresson, roquette) sont riches en lutéine

Recette : votre crème beauté anti-âge à déguster :

  • Collagène marin : 2 dosettes
  • Protéines natives de lactosérum : 1 dosette
  • Cacao pur : 1 cs
  • Acérola : 1 cc
  • Banane : 1 cs
  • Noix d’Amazonie : 2
  • Mangue séchée et réhydratée : 2 lamelles
  • Purée de noix : 2 cc

Mélangez les ingrédients en poudre avec la moitié de la banane écrasée. Ajustez la quantité d’eau nécessaire pour obtenir une crème. Versez dessus la purée de noix, l’autre moitié de la banane coupée en rondelles, les noix d’Amazonie émiettées, la mangue.

Promotion

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


nunc vulputate, felis in tempus adipiscing mattis