Le régime perte de poids

Le régime perte de poids

La prise de poids est le fait d’un positionnement sur le mode « stockage » du corps.
Ce mode stockage correspond à une élévation d’une hormone, l’insuline. Cette hormone favorise la transformation du sucre en gras et sa mise en réserve.

Pourquoi stockons-nous ?

Les raisons de ce fonctionnement en mode « stockage » sont variées :

  • un apport alimentaire supérieur aux besoins
  • une alimentation riche en sucres (soda, plat cuisiné, biscuit, bonbon, fast-food, ketchup, pain blanc, pizza…)
  • une alimentation pauvre en antioxydants
  • un stress chronique
  • des pensées négatives, ruminations, jugements, colère
  • une vie faite de frustrations

Ces conditions de vie élèvent le niveau d’insuline directement ou par l’intermédiaire d’autres hormones telles que le cortisol, les hormones thyroïdiennes.

Les principes d’un régime perte de poids

Un régime perte de poids efficace cherche avant tout à identifier l’origine de la prise poids.
Est-elle essentiellement alimentaire, émotionnelle,  liée au mode de vie, multi-factorielle ?
L’objectif commun visera à réduire le taux de sucre dans le sang avec des moyens adaptés selon l’origine de prise de poids.

Cause alimentaire

Votre objectif est de réduire la consommation de sucre et de féculents au profit des protéines et des graisses végétales de qualité.
Cette alimentation sera d’autant nécessaire après 45 ans et une fois la ménopause installée.

Sucre et féculents

  • Vous opterez pour des féculents à index glycémique bas tels que le sarrasin, le quinoa, le millet, le petit-épeautre, les variétés de blé ancien, les farines semi-complètes (épeautre, kamut, seigle).
  • Les légumes secs (lentilles, pois chiches, haricot) accompagnés de légumes verts constituent un repas complet et équilibré.
  • Les féculents seront à consommer en quantité modérée, toujours inférieure aux légumes.

Pour sucrer vos boissons, vos desserts, utilisez des sucres complets, le miel, la mélasse ainsi que des fruits secs réhydratés et mixés pour vos porridges, laitages, crèmes.

Protéines

Votre apport de protéines sera réparti sur les 3 repas.
Au petit-déjeuner, la consommation d’une préparation protéinée calme les grignotages, les envies de sucre et régule l’insuline.
Misez sur les protéines maigres, lapin, volaille, morceaux maigres du bœuf.
L’œuf est un aliment de référence, très nutritif à consommer le matin ou le soir.
Les protéines de lait en poudre comme les protéines végétales permettent de compléter l’apport protéique, se préparer un repas rapide et sain, réguler la prise alimentaire.

Matières grasses

En privilégiant les graisses végétales issues des huiles de colza, noix, olive, chanvre pour l’assaisonnement de vos salades, légumes, céréales, améliorent l’action de l’insuline et réduit ainsi le taux de sucre dans le sang.
2 à 3 cs d’huile de 1ère pression à froid aident à maigrir.

Les légumes

De saison, frais, issus d’une agriculture raisonnée sont à consommer en quantité. Crus, en jus, vous bénéficierez de leurs micronutriments, enzymes qui boostent les cellules qui brûleront davantage de calories.
Cuits al dente, à la poêle, au wok, à la vapeur-douce, ils réguleront tant votre faim que votre transit par leur apport en fibres.
Les légumes seront présents midi et soir et en quantité supérieure aux féculents.

Cause émotionnelle

Le stress chronique sollicite 2 glandes majeures les surrénales et la thyroïde. Il conviendra de soutenir ces 2 glandes.

Soutien des glandes surrénales

  • la maca, super – aliment en poudre à consommer au petit-déjeuner dans un smoothie protéiné et au dîner dans une vinaigrette ou un soupe de légumes.
  • l’œuf, riche en cholestérol et en lécithine est un excellent aliment pour les surrénales
  • la vitamine C apportée par les agrumes, le kiwi, le chou cru, le poivron rouge, l’acérola, les baies de Goji, les mulberries.

Soutien de la glande thyroïde

  • l’iode à rechercher auprès des produits de la mer dont huîtres et algues, est l’oligoélément indispensable pour un bon fonctionnement de la thyroïde
  • le fer, notamment chez les femmes non ménopausées, sera fourni par le boudin noir, les viandes rouges principalement pour une assimilation optimale
  • le zinc, par la viande, la levure de bière en complémentation

Le massage de la zone des reins, le repos mental, l’exercice physique, le contact avec la nature, l’éloignement des ondes électromagnétiques comme avec les réseaux sociaux, complèteront efficacement les conseils précédents dans le cadre d’un programme minceur durable.


porta. eleifend luctus ut vel, felis sit